Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

(Image via flickr CC) Si près de 65% des capsules en aluminium Nespresso sont recyclées au pays de Nestlé (la Suisse) c'est loin d'être le cas en France. Nespresso ne pouvait tolérer cette infraction à son image de perfection et a enfin décidé de s'associer à des filières de recyclage.
A partir du mois de novembre 2009, la Coved recyclera depuis son site de Rungis les innombrables capsules que Nespresso se chargera de lui envoyer via ses réseaux dans le cadre d'un programme appelé Ecolaboration.
« Nos dix-huit boutiques françaises disposent déjà de points de collecte depuis décembre dernier, mais nous avons accéléré le mouvement cet été en équipant une centaine de points Mondial Relay, une cinquantaine de déchetterie et en proposant depuis septembre dans l’ouest de Paris la reprise des capsules par coursier », indique Arnaud Deschamps, directeur général de Nespresso France, cité par environnement-online.com.
L'idée est de pouvoir collecter plus des trois-quarts des capsules utilisées d'ici 4 ans. Une machine à courants de Foucault devrait être installée en collaboration avec la société Pizzorno à Muy, dans le Var, pour permettre de récupérer les fractions d'aluminium.
Nespresso cherche également à faire certifier ses cafés par la Rainforest Alliance pour participer le plus possible à une écnomie éco-responsable respectueuse des conditions de travail des petits producteurs. Enfin, l'on pourrait voir des machines Nespresso moins consommatrices de courant avec l'introduction de systèmes de mise en veille sur les machines certifiées par la marque chère à Nestlé.

Commenter cet article