Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

(Photo: ©Cyril Fussy) Après s'être arrêté à Izmir, en Turquie, aux abords d'une fausse ferme piscicole, en fait une exploitation illégale d'engraissement de thons rouges, le Rainbow Warrior II a effectué une halte d'une journée dans la douce station balnéaire de Marmaris (Turquie), là où la mer Egée embrasse la mer Méditerranée.
Le Rainbow Warrior II est un véritable musée flottant et son capitaine depuis 20 ans, Derek Nicholls, ancien pêcheur, ne cache pas son impatience avant l'arrivée prochaine du Rainbow Warrior III d'ici 2010-2011. Le Rainbow Warrior II est un ancien schooner de trois mâts de 1957, offert par la France à Greenpeace en réparation après l'attentat de la DGSE en 1985 dans le port d'Auckland (Nouvelle-Zélande) qui a causé la mort d'un photographe portugais et qui a envoyé le premier Rainbow Warrior par le fond.
Le Rainbow Warrior II, mis en service en 1989 avec Derek Nicholls à la barre, est en pleine campagne en Méditerranée pour dénoncer la surpêche, notamment celle du thon rouge qui vient frayer en Méditerranée. Appelée Bluefin Tuna en anglais, cette espèce prisée dans le monde entier est en complète voie de disparition et nous ne verrons plus dans nos océans nager l'un des pus gros poissons du monde si rien n'est entrepris pour stopper ce carnage.
La responsable de campagne Banu Dökmecibasi explique, à l'occasion des différentes conférences de presse organisées à bord du Rainbow Warrior durant cette campagne en Méditerranée, que de nombreuses espèces sont dans le même cas et qu'il faut aussi les protéger. L'action de Greenpeace vise aussi bien à dénoncer les pratiques illégales qu'à informer un public, et parfois des pêcheurs, ignorant totalement le mal qu'ils peuvent causer en pêchant le thon rouge en Méditerranée.
Certaines espèces doivent être protégées, il faut les laisser tranquilles pendant plusieurs années, le temps que leur population s'accroisse à nouveau sans danger si nous ne voulons pas les voir disparaître. Le thon rouge en fait partie. Refusez les safaris en mer, informez autour de vous, ne consommez pas de thon rouge.
L'acteur Robert de Niro, célèbre patron des restaurants Ago et surtout du restaurant Nobu où sont servis parmi les meilleurs sushis au monde, a timidement débuté une action de prévention, faisant inscrire sur ses menus que le thon rouge est en voie de disparition et que le consommer participe de son extinction. Il serait évidemment bien plus responsable de la banir totalement des menus des restaurants...
Sur la scène politique, la France et maintenant l'Espagne font marche arrière dans leur volonté d'appliquer les résolutions de la Commission européenne, en faveur d'un abolissement total de cette surpêche.
Pour admirer en photos le Rainbow Warrior II, visionnez ou commandez mes photos sur le site Citizen Side. Le vénérable schooner se rend désormais au Liban pour poursuivre sa campagne d'information.

Commenter cet article