Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

C'est un symbole très lourd, qui émeut peu de monde. Qui se soucie en effet des 83 familles des îles Carteret, en Papouasie Nouvelle Guinée (PNG) qui vont devoir trouver un nouvel habitat d'ici 2015, car leur terre disparaît sous l'eau?

 

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/67/Carteret_Map.jpg

 

Ces premiers réfugiés climatiques n'arrivent toujours pas à trouver la solution, comme le rappelle aujourd'hui la chaîne américaine ABC section australienne. Leur terre s'enfonce inexorablement sous l'eau du Pacifique tandis que certains scientifiques tentent encore de prouver que ce qui leur arrive n'est qu'un mirage. Mais c'est bien leur île qui va devenir un mirage et ce sont leurs maisons qui vont disparaître sous l'eau, pas la paperasse des scientifiques.

 

En 2007 déjà ils essayaient de tirer la sonette d'alarme lors de la Conférence de Bali. En 2009, France 24 réalisait un reportage sur place, en vain. En juin 2010, des scientifiques bien au chaud dans leur bureau disient en substance aux habitants des Carteret que l'eau ne montait que dans leurs fantasmes.

 

Sur place, les conditions se dégradent. Les ressources naturelles se font rares. L'eau de mer envahit tout. Les jardins potagers rendent de moins en moins et c'est même devenu impossible de cultiver sur les îles Carteret.

 

Pourquoi tant d'indifférence, peut-on se demander? On sait aujourd'hui que le lobby du pétrole finance largement les thèses climato-sceptiques et pourtant toujours personne ne réagit vigoureusement. A cause de ces pseudo rapports scientifiques qui veulent contredire l'évidence - que note planète se réchauffe en grande partie par la faute du mode de vie des pays industrialisés - ces 83 familles des atolls coraliens des Carteret, dans le Pacifique, risquent de ne pas trouver les subventions nécessaires à leur déplacement nécessaire pour leur survie.

 

Publié chez La Blonde qui dérange.

Commenter cet article

Pangloss 02/08/2010 17:31



Vivons heureux! Allègre ment! Oui, je sais, c'est facile.



Cyril Fussy 02/08/2010 17:42