Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

La radioactivité mesurée sur les rives de Fukushima dans l'Océan Atomique a atteint jusqu'à 7,5 millions de fois les niveaux limites, rapporte le Japan Times qui cite TEPCO. Des quantités d'iode 131 atteignant 300'000 Bq/cm² ont pu être mesurées mais il est rassurant de constater que, pour TEPCO, cette contamination n'aurait pas un "impact immédiat" sur l'environnement... L'impact "presque" immédiat par contre... Devant de tels chiffres il faut avouer que quelques millions de litres d'eau radioactive supplémentaires en plus ou en moins ne changeront pas grand chose.

 

Les premiers specimens de poissons comestibles contaminés (des ammodytes) au césium 137 ont été identifiés, rapporte de son côté l'agence Kyodo. Au-delà de la principale source de nourriture des Japonais c'est bien évidemment toute la chaîne alimentaire qui va être contaminée à des niveaux totalement inconnus jusqu'alors, pas besoin d'attendre que l'industrie nucléaire veuille bien l'admettre.

 

Sur la terre, Greenpeace a annoncé reprendre ses mesures.

 

Màj: ce 5 avril 2011, la NHK annonce que les niveaux de radiations dans et autour des réacteurs 1 à 3 de Fukushima sont tellement élevés qu'ils ne sont même plus mesurables...

Commenter cet article