Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

De nombreux climato-sceptiques - des gens de la rue, pas des pourris achetés par l'industrie pétro-chimique - m'ont souvent demandé avec crédulité: "mais comment peut-on se retrouver plongés dans une ère glaciaire si la température de la planète augmente?"

 

C'est déjà arrivé.

 

Voici deux reportages de vulgarisation pour permettre de comprendre le phénomène Gulf Stream, véritable radiateur de la planète qui pourrait paradoxalement replonger rapidement l'Europe dans une ère glaciaire à cause du réchauffement climatique...

 

Le premier est un extrait de "Thalassa" diffusé sur France 3 le 29 mai 2010, qui reprend un ancien reportage datant de 2008 sur les travaux des paléo-climatologues.


 

Le second est la première partie d'un reportage de la BBC ("The Jet Stream and Us") datant de 2008 et diffusé sur Arte avant l'été meurtrier que le Pakistan et la Russie viennent de connaître (les pluies torrentielles continuent toujours au Pakistan à cette heure, où près d'un million de personnes supplémentaires vont devoir être évacuées près d'Islamabad). Il concerne les Jet Stream, ces courants liés au Gulf Stream encore méconnus car découverts depuis une soixantaine d'années seulement. 

 


Jet Stream, la rivière de vent (1)
envoyé par soleillevant32bis. - Rencontrez plus de personnalités du web.

 

Dans un prochain article, nous aborderons dans La Valise le rapport pas si énigmatique qui peut se tisser entre Gulf Stream et Jet Stream... Ce tango auquel se livrent les courants ayant le plus d'influence sur le climat planétaire n'a pas fini de nous fasciner. Pas d'eau dans l'air et pas d'air dans l'eau? Pas si sûr...

 

Dans tous les cas, la fonte accélérée des glaces du pôle nord (détachements de glaciers et icebergs géants) a déjà et pourrait encore provoquer un arrêt ou un dysfonctionnement du Gulf Stream à cause de la désalinisation de l'eau de mer engendrée (plus d'eau douce dans la mer = moins de sel => déséquilibre en oxygène). L'équilibre très fragile de l'océan Atlantique est déjà menacé. Les conséquences en seraient immédiatement ressenties en Europe du nord... Nous y reviendrons.

 

En visualisant le reportage sur le Gulf Stream, vous aurez aussi compris qu'il prend sa source et son nom de baptême dans le Golfe du Mexique. Entre les millions de litres de pétrole que BP a libéré dans le Golfe du Mexique et les tonnes de Corexit récemment déversées pour masquer la plus grande catastrophe écologique provoquée par l'homme de tous les temps, le Gulf Stream en est déjà tombé malade. Personne ne sait quelles en seront les conséquences, sinon les crustacés et les poissons qui en meurent par milliers le long des côtes est des USA. Mais leur interview reste sans spectateur. Nous en reparlerons aussi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eleanor2a 17/09/2010 22:07



C'est clair, ça fait froid dans le dos



Eleanor2a 29/08/2010 10:37



Je me souviens du reportage de la BBC, c'est effrayant ce qui arrive





 



Cyril Fussy 17/09/2010 21:32



Malheureusement prévu de longue date, on ne peut que constater maintenant