Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

Critique film

 

http://a7.idata.over-blog.com/375x500/1/30/37/13/Novembre-2011/Exercice-Etat-3.jpg

 

L'une des grosses surprises de Cannes en 2011 sort en DVD. Surprise, car on ne fait plus beaucoup de films nouvelle vague en France et c'est peut-être mieux ainsi. Dialogues riches mais décousus comme les notes d'un orchestre symphonique moderne, personnages déconstruits, ambiance glaciale, les ingrédients indigestes d'un film élitiste sont réunis pour un sujet tout aussi élitiste. 

 

J'ai aimé la prestation extraordinaire d'Olivier Gourmet qui tient le film à lui tout seul. Il est évident que le César devait lui revenir cette année mais les pontes non moins élitistes du cinéma français ont d'autres arguments qui nous dépassent, nous simple public. J'ai aimé certaines répliques cultes du scénario. J'ai aimé l'ambiance malsaine du film, même si ce n'est pas forcément ça que veut nous vendre Pierre Schoeller à la base. N'est pas Bertrand Blier qui veut...

 

Je n'ai pas aimé la découpe abstraite du scénario, sorte de montage cubiste appuyé par de grosses ficelles alors que la trame est délaissée. Si j'ai bien compris, on veut nous vendre le couple Bertrand-Gilles mais Michel Blanc n'arrive à être que Michel Blanc (un César? Really?) et d'autres éléments perturbateurs ne font pas si bien fonctionner ce couple. C'est raté. Finalement je n'ai pas aimé cette vision partisane d'un état rigide aux mains d'énarques fanatiques, un état qui pourrait s'appeler les monologues du pénis, dans lequel les femmes sont reléguées aux rangs de responsable de communication, de ménagère bourgeoise et de syndicaliste fantasmée. Ne manquait plus qu'une péripatéticienne pour boucler le cliché.

 

Un film qui ne changera pas votre vie et qui déçoit, mais avec une forte présence. Pour ceux qui en ont (Mnistère de l'Homme).

 

Note AlloCiné: 3.6/5

 

Bande annonce:

 

Commenter cet article