Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

- D'après les premiers relevés de TEPCO (l'opérateur accusé de n'avoir pas effectué les contrôles nécessaire dans sa centrale, rappelons-le) l'eau de mer avoisinant la centrale de Fukushima contient des niveaux de césium 25 fois plus élevés que la normale.

 

SteveHerman.png

 

- La contamination radioative n'est plus un danger, semblent avoir décidé de concert des experts japonais avec l'AIEA: ils ont remonté les niveaux "obligatoires" de contamination de 6'000 cpm à... 100'000 cpm ! Et bien s'ils l'ont décidé, dormez tranquille peuple japonais... Comme ces gens ne recevront d'information qu'en cas de contamination déclarée, la centrale de Fukushima peut tranquillement continuer à rejeter ses éléments contaminés sans que la population n'en soit informée... Bien vu ;-)

 

- (17h00) Pour les vrais chiffres de la radioactivité mesurée au Japon, rendez vous sur le site de la CRIIRAD... et le Ministère des Sciences japonais confirme l'augmentation élevée de radioactivité depuis les dernières chutes de pluie.

 

- (13h00) Sarkozy renonce à se rendre au Japon, normal, les voyagistes français reportent à nouveau les départs pour le Japon jusqu'à fin avril... 


- «Il n’y a toujours aucune donnée sur la contamination de l’air. On ne peut donc rien dire de précis sur le niveau de risque sanitaire», alerte le laboratoire indépendant d'information sur le nucléaire CRIIRAD.

 

- (12h00) De la fumée blanche s'échappe des réacteurs No 2 et 3...

 

- De la fumée grise s'est échapée du réacteur No 3 aujourd'hui, tout le personnel a été évacué. On ne sait rien sur la composition de cette fumée...

 

- Les niveaux de radioactivité ont doublé à Tokyo depuis le 18 mars 2011... 

 

- La météo prévoit des pluies sur Fukushima et des vents qui soufflent vers Tokyo... Le lait contaminé c'est bon, buvez-en...

 

- On pointe désormais le doigt vers les "lacunes coupables" de l'opérateur Tepco...  Les opérateurs de l'énergie nucléaire font exactement ce qu'ils veulent et ce partout dans le monde... Une entorse à la sécurité? On (la très impuissante AIEA) leur dit "c'est pas bien" et même pas une petite fessée... Three Mile Island, Tchernobyl, Fukushima,.. tant de lacunes coupables dénoncées après le drame. Après, c'est trop tard, ça ne sert plus à rien.

 

- La réalité selon Areva: 

 

« Si des centrales sont construites au Japon en zone sismique, il n'y a pas de raison de ne pas en construire en Inde. » déclarait un responsable d'AREVA l'an dernier alors que sa société sur injonction d'un Sarkosy totalement irresponsable avait réussi à fourger deux réacteurs à construire dans la région de Jaïtapur qui a subi en 1993 un séisme de 6,3 sur l'échelle de Richter et dont on sait qu'elle pourrait être touchée par des tremblements de terre allant jusqu'à 7 sur cette échelle.

 

source et une autre source ici...

Commenter cet article

madwolf 22/03/2011 08:18



Encore une fois, ce n'est pas tant l'usage de l'énergie nucléaire qui est dangereux, mais le manque de rigueur des exploitants. L'industrie nucléaire n'est pas industrie comme les autres :
l'erreur est catastrophique. Ne pas réaliser les contrôles et les réparations en temps et heure, c'est ouvrir la porte au désastre. Il faudra sortir du nucléaire, dans un premier temps éviter sa
prolifération, et mettre en place des organismes de contrôle non subordonnés à la filière nucléaire.