Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

Depuis une dizaine de jours, l'île d'El Hierro dans les Canaries, la plus petite des îles de l'archipel, connaît une série sans précédent de tremblements de terre de faible magnitude.

 

http://www.irishweatheronline.com/wp-content/uploads/2011/07/Untitled14.jpg

 

Plus de 720 enregistrements de tremblements de terre de magnitude comprise entre 1 et 3, à des profondeurs allant de 5 à 15 km, ont été mesurés depuis le 17 juillet 2011 dans la région appelée El Golfo de l'île.

 

Pour la toute première fois, une réunion de l'Institut Volcanologique des Îles Canaries s'est tenue avec le gouvernement local afin de faire un point de situation.

 

http://www.irishweatheronline.com/wp-content/uploads/2011/07/AVCAN261-1.jpg

 

La raison en est la proximité du volcan Cumbre Vieja sur l'île toute proche de La Palma, au nord. Sur le Cumbre Vieja, un bloc instable de près de 500 km3 menace un jour de s'effondrer dans l'Atlantique avec la possibilité de créer un mégatsunami. La BBC en avait fait un documentaire catastrophe en l'an 2000 (ci-dessous) et, 11 ans plus tard, le gouvernement local des Îles Canaries met tout en oeuvre pour surveiller de très près cette activité géologique extraordinaire jamais encore mesurée dans la région.



 

Les développements sur le site irishweatheronline.com

 

Un mégatsunami s'est déjà produit il y a 50 000 ans dans la région, haut de plus de 100 mètres, peut-être 150 mètres. Mais si la masse rocheuse instable de Cumbre Vieja devait s'effondrer dans l'océan, la vague induite pourrait atteindre 650 mètres de haut (une hauteur proportionnelle à la hauteur du glissement de terrain) et se propager dans tout l'Atlantique (voir la simulation graphique ci-dessus).

 

S'il n'y a pas toujours de lien entre haute activité séismologique et probable éruption volcanique dans la même région du globe, le risque vaut la peine qu'on surveille le phénomène de très près.

 

Le documentaire (en anglais) de la BBC "Wave of Destruction" via Discovery Channel:

 


Commenter cet article