Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

Critique de film

 

http://www.covershut.com/covers/Little-Deaths-2011-Front-Cover-55440.jpg

 

Je n'ai jamais été très attiré par les films d'horreur. Ado, je regardais ceux qu'il fallait voir pour ne pas passer pour un complet crétin auprès des potes. J'avais déjà le look malgré moi, il fallait que je soigne l'esprit au moins. Ce qui m'a vallu de tomber sur d'excellentes surprises qui ont sans aucun doute aidé à forger mon attirance pour le cinéma en général. Citons "The Thing" (l'original, hein) ou "The Exorcist" et encore "Halloween", des grands classiques appuyés par une musique inoubliable. Puis j'ai par hasard filmé le tournage (le "making of") d'un film d'horreur assez amateur et très mauvais. L'odeur du sang de porc en plein été me reste encore collé aux narines aujourd'hui. J'ai mis longtemps à voir la série des "Saw", attendant d'être psychologiquement suffisamment stable (nan, je déconne) pour supporter cette déchéance de gore pourtant géniale, il faut l'admettre.

 

Vous êtes prévenus, "Little Deaths" (Petites morts) ne fait pas dans la dentelle. Et c'est pourtant une excellente surprise, à classer au même rang que les films cités précédemment. Passons sur l'utilisation (encore...) des caméras RED ONE qui vont obliger les directeurs photo à repasser leurs examens parce que l'image reste désespérément glaciale, je me répète, voire carrément trop bleue. Quand elle est intentionnelle ça passe mais, malheureusement, il est évident que ce n'est pas toujours le cas. Bref.

 

La principale critique négative de ce film passée (avec encore une affiche bof bof), il reste des scénarios époustouflants et des réalisations prenantes. Oui, "des" car c'est un film à sketches comme on n'en fait plus beaucoup. L'ensemble est remarquable et très anglais (comprendre "déprimant"). S'il faut avoir le coeur bien accroché pour tout supporter, je note que les films d'horreur qui marquent sont ceux qui laissent matière à réflechir une fois toute la chair consommée. "Little Deaths" monte en crescendo jusqu'au feu d'artifice final et, quel que soit votre pire fantasme le plus enfoui au fond de vous (cherchez mieux), je suis certain que ce film ira en chatouiller le bout qui dépasse... Impitoyables avec les relations de couple, le sexe (la "petite mort" est une métaphore de l'orgasme, faut-il le rappeler) et l'amour étrange, les réalisations de Sean Hogan, Andrew Parkinson et Simon Rumley passent de gore à très gras sans guère de transition. Film culte ? Il en a tous les ingrédients, y compris le côté confidentiel qu'on se repasse sous le manteau sans s'avouer l'inavouable...

 

Note IMDb : 4.8/10 (mais seulement 700 avis)

 

Commenter cet article