Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

Le quinquennat de Nicolas Sarkozy restera dans les mémoires de tous. Alors que vient de s'effectuer la passation des pouvoirs à L'Elysée au profit du nouveau président français François Hollande, ce-dernier a déclaré: "La France a besoin d'apaisement, de réconciliation", note Le Monde en gros titre

 

2007: Nicolas Sarkozy était élu. Le soir-même, il filait au Fouquet's, laissant incrédules une bonne partie de ses détracteurs. On apprendra par la suite, début 2012, que le Fouquet's des Champs Elysées n'est qu'une brasserie populaire dans la bouche de Christian Estrosi, le maire de Nice, et que quiconque mal y penserait serait indigne. Soit.

 

Mais, à peine investi, Nicolas Sarkozy disparaissait littéralement début mai 2007... Le nouveau président avait apparemment besoin de se reposer sur le Paloma, le yacht de 60 mètres de son ami Vincent Bolloré. Une nouvelle fois, et en moins de 15 jours, la France qui travaille (ou pas) se demande, par médias interposés, si tout ce bling est bien nécessaire et utile. L'UMP ne voit pas la polémique.

 

L'argent, les copains, Nicolas Sarkozy n'aura eu de cesse de les mêler, de brouiller les cartes pendant cinq ans. Pas moins d'une réforme fiscale tous les 10 jours durant son quinquénat noteront les spécialistes qui en ont attrapé le tournis! Il y a aussi "les affaires", l'argent libyen, Bettencourt. Que révéleront-elles si Nicoals Sarkozy devait un jour en répondre devant la justice? Il a fait augmenter son saliare de 170% au nom de "la transparence". Comme le précise aussi cet article, "la Cour des comptes a rappelé dans un rapport publié en juin 2011 que sur les 7,1% du déficit public en 2010, seul le tiers était conjoncturel et imputable à la crise. Les deux tiers s’expliquent par des raisons structurelles, notamment les politiques menées par Nicolas Sarkozy depuis 2007."

 

En ce sens, "la France a besoin d'apaisement", François Hollande a eu le mot juste. Les Français n'en peuvent plus de la présidence bling-bling, des soupçons, des divisions, etc. Nicolas Sarkozy a souvent pointé que le président (ou le candidat) se doit de parler à tous les Français, pas seulement les pauvres. Il a raison. Il y a aussi des riches en France et il ne convient pas pour la santé du pays de les faire fuir. Dans ce domaine, Nicolas Sarkozy semble rester intègre jusqu'au bout.

Margarita-Frozen-Bodrum.jpg

Crédit photo

 

Le weekend dernier, la presse turque révélait que le désormais officiellement ancien président français aurait l'intention de venir passer ses vacances en famille dans le pays qu'il a pourtant tant dénigré, choqué et maladroitement repoussé (laissant à la Turquie tout loisir d'occuper la direction des relations diplomatiques en Méditerranée). Mais, respectant cette intégrité d'homme qui possède (ou possédait) un "vrai travail", il est invité sur le yacht de son amie Péri Cochin, présentatrice télé, propriétaire du "Margarita Frozen" une gület (sorte de goélette locale) de 42 mètres basée dans le sud-ouest de la Turquie, selon la presse (lien en turc). Bon enfant, la presse turque n'en fait pas polémique et présente les révélations du capitaine du vaisseau comme un non-évènement, vantant les 350 m² de cabines et salons luxueux du "Margarita Frozen" de 5 millions (autre lien en anglais).

 

Apparemment amateur de yachts de luxe et pas si allergique que ça à une certaine Turquie, Nicolas Sarkozy termine son mandat comme il l'a commencé, dans le luxe et la volupté des biens de ses amis, indifférent à ce que de nombreux Français sans "vrai travail" pourraient (encore une fois) penser de tout ce faste qui existe pourtant bien, puisqu'il faut parler à tous les Français, les riches aussi. Pour l'instant, la presse française reste étonnamment silencieuse sur les allégations de la presse turque. A suivre?

 

Cet article est également paru sur Le Plus du NouvelObs.

Commenter cet article