Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

http://www.filmofilia.com/wp-content/uploads/2012/06/Ruby-Sparks.jpg

Calvin est un jeune auteur à succès, un peu perturbé. Il vit mal l'amour à sens unique de ses fans et commence à rêver toutes les nuits d'une fille mystérieuse, jusqu'à ce qu'elle apparaisse vraiment dans sa cuisine...

 

Même si le scénario de "Ruby Sparks" reste très conventionnel, c'est une belle histoire traitée avec un rythme juste. Plus encore, c'est probablement le rêve érotique le plus commun chez un écrivain, et tout être humain ayant déjà couché sur papier les lignes d'une histoire invraissemblable en aura d'orgasmiques petits rictus. Il promet de jolis moments de tendresse et de doutes, mais la production est malheureusement restée beaucoup trop tamisée pour en faire un chef d'oeuvre, malgré son potentiel. C'est rageant. Les personnages secondaires interprétés par Antonio Banderas et Annnette Bening auraient par exemple pu être exploités avec bien plus de maestria ou l'on aurait souhaité un Paul Dano un peu moins coincé, même si l'intention y est.

 

La presse française n'a donc généralement pas été tendre avec le film des réalisateurs de "Little Miss Sunshine" (Jonathan Dayton et Valerie Faris) dont on a beaucoup entendu parlé ces derniers temps... Mais aussi, qui lit encore "Les Cahiers du Cinéma", '"Première" ou "Télérama" à part quelques pensionnaires des maisons de retraite, donc ne vous laissez pas abuser par le manque de romantisme de leur critique cinéma! Certes, on aurait aimé un peu plus de folie, un peu plus de risque. Mais l'actrice et l'auteure de ce petit conte, Zoe Kazan, se débrouille plutôt bien pour nous entrainer dans une ambiance beaucoup mieux accueillie en salles par le public que par les critiques; comme c'est étrange.

 

Le titre français "Elle s'appelle Ruby" et les affiches du film "Ruby Sparks" vous feront peut-être penser à un film gnan gnan limite guimauve mais vous auriez tort, il recelle bien plus que ça et une grande humanité (Coïncidence? Le quotidien "L'Humanité" lui a, seul, accordé ses 5 étoiles). Un beau film qui se laisse déguster jusqu'à la dernière goutte.

 

Note IMdB: 7.3/10 (près de 12 000 avis)

Notes AlloCiné: 2,7/5 (presse) 3,9/5 (spectateurs)

Rottentomatoes: 79% sur 154 avis.

 

Bande annonce:

 

Commenter cet article