Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

14 jours après...

Quatre réacteurs nucléaires sont toujours sources d'inquiétudes à Fukushima alors que s'étend la contamination radioactive.

A Tokyo, samedi matin, une radioactivité de 0,22 milliSievert par heure était enregistrée, soit six fois la normale. Un tel degré de radioactivité ne présente cependant rien d'inquiétant pour la santé des populations, selon les autorités. En revanche, un fonctionnaire du ministère des sciences a confirmé que le niveau de radioactivité quotidienne dans la zone située à 30 km au nord-ouest de la centrale de Fukushima avait dépassé la dose d'une année de radiation naturelle. Et plus on se rapproche de la centrale, plus le taux est élevé.

Ainsi, le gouvernement japonais a mesuré des niveaux d'iode radioactif 1 250 fois supérieurs à la norme légale dans la mer, au large de Fukushima. (Source)

 

Admirons maintenant cette déclaration laconique:

 

"Si vous buvez 50 centilitres d'eau courante avec cette concentration d'iode, vous atteignez d'un coup la limite annuelle que vous pouvez absorber. C'est un niveau relativement élevé", a expliqué un porte-parole de l'Agence de sûreté.


Merci pour l'explication et ce magnifique "relativement"... Imaginez les quantités d'eau "diluée" auxquelles la faune et la flore marine sont exposées... Et comme les poissons sont très bien élevés au Japon et tout aussi stoïques que les populations exposées aux radiations, ils vont sagement rester dans la zone de contamination, ne craignons rien. Et surtout c'était imprévisible.

 

Précisions: les échantillons prélevés à 330 mètres du rivage présentent un taux radioactif en iode 131 de 50 Bq/m3 contre 4 Bq/m3 la veille. Des traces de contamination ont été relevées à 30 km du rivage... Un responsable de Tepco a déclaré à CNN que deux réacteurs de Fukushima présentent des taux de radiations 10 000 fois plus élevés que la normale. Des échantillons d'eau potable prélevés à Tokaimura et Hitachi présentent des taux de contamination allant de 31 à 97 Bq/l (sous les limites japonaises fixées mais rappelons que le gouvernement canadien a fixé le taux maximum admis dans l'eau potable à... 6 Bq/l).


A lire aussi ce communiqué du Communiqué du Syndicat de la Médecine Générale ("...il est important que tout soit mis en oeuvre pour une sortie du nucléaire le plus rapidement possible."), encore des gauchos d'écolos de merde...

 

Comme on ne s'en lasse pas et que la réalité n'est pas très belle, continuons d'admirer le très beau monde (virtuel) d'Areva:


Commenter cet article