Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

Critique de film

 

http://media.comicbookmovie.com/images/users/uploads/8558/Girl%20from%20the%20Naked%20Eye%204d51e2fe-8334-4298-a1a4-4d1345a383ac.jpg

 

Parachuté au Marché du film du 64e Festival de Cannes (mais je n'ai pas pu le voir à Cannes) "The Girl from the Naked Eye" démontre que certaines adaptations de Comics peuvent vous replonger dans l'ambiance d'une BD classique sans honte quand la grosse machine hollywoodienne ne vient pas tout sucrer-saler de pop corn imbouffable (même si c'est toujours aussi énervant de croiser Sasha Grey, no comment). 

 

L'excellent boulot de production/écriture/action de Jason Yee tient le film de bout en bout. Il est tellement aisé de tomber dans l'ennui profond quand un film d'action met en avant des quantités hallucinantes de combats de karaté qu'il faut reconnaître la bonne dose quand elle est bien appliquée dans une recette divertissante. N'étant pas du tout fan de films d'action, j'ai apprécié à sa juste valeur car "The girl from the Naked Eye" reste un film noir avant tout. La scène de karaté sur le Boléro de Ravel pourrait même durer, on en redemande. Jason Yee est un danseur...

 

Pour un film à seulement 2 millions $ de budget, le résultat se révèle diablement efficace. David Ren et Ron Yuan (l'excellent Simon et responsable des cascades) se sont visiblement très bien entendus pour équilibrer l'ensemble et le générique (end title) est magnifique. Mention spéciale à la superbe photo de Max Da-Yung Wang qui lui a d'ailleurs valu une récompense.

 

Ah oui, le trailer est nul... (ne reflète pas du tout l'ambiance du film, tout comme les affiches originales)

 

Commenter cet article