Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

Critique cinéma

 

http://chanceplus1.com/wp-content/uploads/2012/01/Tinker-Tailor-Soldier-Spy-Film-Poster.jpg

 

Je vais sûrement provoquer les huées de la foule en délire, mais voilà enfin un film plus efficace que "Drive" et les benzodiazépines! "La Taupe" en Français est adapté du fameux bouquin du maître incontesté de l'espionnage John LeCarré. Il a participé à la production et à l'écriture des scènes non dialoguées. La deuxième info c'est une boutade. Des longueurs dignes d'un Facebook qui se met à jour, une ambiance à se pendre comme un jour sans Twitter et de superbes acteurs au ralenti sur des airs de berceuse si lourde qu'on en vient à espérer un tube de Rihanna (musique signée Alberto Iglesias, le compositeur préféré de Pedro Almodovar). Pas de bol ! C'est Julio Essuie-glace chantant Charles Trèsniais qui fait les honneurs du générique de fin... Et là si vous ne vous êtes pas pendu c'est que, comme moi, vous avez tout de même adoré le casting (et la photo, il faut le souligner, mais zéro pointé pour les mauvais plans studio fond vert sur la DS dignes d'un film de André Hunebelle).

 

J'ai certainement dû rater un truc pour faire partie des rares à m'être endormi devant, mais ce n'était pas le plus pénible. Le plus dur a été d'être obligé de le revoir - et il fait plus de deux heures ! - afin de rester cohérent et de chercher ce que j'avais pu louper. C'est triste la vie d'un espion de la Guerre Froide en 1973 mais à ce point là, pourquoi en faire un film ? L'oeuvre (magnifique) de John LeCarré y suffit amplement. A quand un film co-réalisé par Tomas Alfredson et Terrence Malick? J'en piaffe d'impatience. Il y avait le film noir, voici maintenant un nouveau genre : le film gris. Mi-noir et mi-décafféiné, insipide et soporifique. Je préfère nettement les ambiances de Jean-Pierre Melville, décédé justement en 1973 après son dernier film : "Un Flic".

 

Si tout le talent de Gary Oldman a consisté à travailler son accent British et à bouger aussi peu les lèvres que son corps durant tout le film pour mériter son statut de caméléon hollywoodien, alors voici une recette facile pour tout acteur désirant charmer les producteurs. Je l'ai beaucoup plus apprécié dans d'autres (excellents) rôles que dans celui de George Smiley :( [celui-là de Smiley?]

 

Comme la taupe n'hiberne pas, contrairement au hérisson, je propose de rebaptiser les vilains espions infiltrés. Non? Bon, je retourne dormir alors.

 

Je ne comprends donc pas (mais je veux bien qu'on m'explique) :

 

Note IMdB : 7.3/10 (plus de 31 000 avis !)

Tomatometer : 84%

 

Je comprends un peu mieux les 68% et la note de 3.5/5 du public de rottentomatoes.com plus proche de la réalité.

 

La bande annonce très trompeuse (bravo la prod) :

 

Commenter cet article