Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

Au 19e siècle, les femmes n'étaient pas censées ressentir du désir sexuel. Par contre, nombre d'entre elles étaient facilement diagnostiquées "hystériques" (mon article de février 2010 sur lepost.fr). Symptômes: irritabilité, nervosité, insomnies ou encore sécrétions vaginales excessives...

 

http://www.unificationfrance.com/IMG/jpg/hysteria_oh_my_god_la_bande_annonce_lite.jpg

 

Un médecin anglais épiscopal, le Dr Joseph Mortimer Granville, né en 1833 et mort en 1900 de cause inconnue, s'est penché sur le sujet et a inventé une machine diabolique, connue sous le nom de "marteau de Granville", qui n'était en fait que le précurseur du vibromasseur, un objet culte aujourd'hui.

 

Pourtant, le bon Dr Granville a très vite souhaité se dissocier de tout amalgamme avec le plaisir féminin et a écrit un ouvrage publié en 1883 intitulé Nerve-Vibration and Excitation as Agents in the Treatment of Functional Disorder and Organic Disease dans lequel il précise bien ne s'être intéressé qu'à la guérison de "l'hystérie". 

 

Avant son invention, les médecins traitaient "l'hystérie féminine" par un "massage médicinal" consistant à insérer les doigts dans le vagin et à en stimuler les parois musculaires pour atteindre le "paroxisme", sorte d'état provisoire de guérison. Ce n'est qu"en 1952 que la préstigieuse American Psychiatric Association finit par admettre que "l'hystérie" n'était qu'un mythe et non une maladie. Quoique..., non rien. 

 

Désormais le Dr Granville passe à la postérité sur grand écran puisqu'un film lui est consacré, appelé Hysteria, qui sera projeté à l'ouverture du Festival du Film de Toronto. Le film sort dans les salles françaises le 14 décembre 2011 et voici une première bande annonce en v.o., dans laquelle vous verrez que si le Dr Granville avait été plus bricoleur il aurait pu inventer la perceuse et non le vibromasseur. Le film risque de faire scandale chez les féministes qui croient encore que la grande révolution sociale de la femme aura été de lui accorder le droit de vote...

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article