Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cyril Fussy

En pleine série sur les films cultes des années 80, pourquoi ne pas s'arrêter un instant sur un film sorti sur les écrans en juillet 2012 (juin aux USA) et qui nous ramène en... 1987? N'appréciant ni les comédies musicales ni Tom Cruise autant dire que j'avais le doigt sur le bouton Stop à tout moment quand j'ai mis le DVD de "Rock of Ages" ("Rock fever" en français).

 

http://www.menestrelbluray.com/wp-content/uploads/2012/08/Rock-of-Ages-br-uk.jpg

 

Pour reprendre le succès de la comédie musicale "Rock of Ages" les producteurs n'ont pas lésiné sur les moyens avec un budget estimé de 75 millions de dollars investi. Une bonne partie de ce budget a été consacré à un casting de haute qualité: Tom Cruise en rockeur qui se la pète grave, Alec Baldwin en patron swag de salle de concert qui sent la sueur, Catherine Zeta-Jones magistrale en bourgeoise frustrée et un incroyable Bryan Cranston (le sang et les tripes de "Breaking Bad") véritable caméléon du cinéma en politicien désinvolte. Mais le tour de magie de ce casting réside dans le fait que tous ces noms très bankables appartiennent aux personnages secondaires. Julianne Hough et Diego Gonzalez Boneta tiennent le haut de l'affiche (enfin, ils sont en bas en fait), avec encore le toujours improbable Paul Giamatti en manager visqueux, la très sexy Malin Akerman, l'étonnanre Mary J. Blige et l'abruti de service qui a ruiné le personnage d'Arthur, Russell Brand, dans la longue liste des personnages secondaires.

 

Le tour de force fonctionne bien car on ne sent presque pas passer la douleur des interruptions chantées ni la piqûre des reprises (voire mash-ups) de grands succès du rock FM originalement signés Def Leppard, Journey, Poison, Twisted Sister, Foreigner, Bon Jovi, Joan Jet, etc.

 

Le film a connu un bide retentissant en France avec un peu plus de 66 000 entrés payantes mais il s'offre une seconde chance en DVD dès le 14 novembre 2012. Aux Etats-Unis, le box office n'a pas permi au film co-écrit par Justin Theroux (Seth dans "Wanderlust" et qui a tout de même co-signé le scénario de "Iron Man 2") de rembourser la moitié du budget englouti. Il faut dire qu'entre un manque total d'intrigue et une histoire maladroitement placée en 1987 alors que la plupart des chansons jouées n'étaient pas sorties avant 1, 2 voire 3 ans, les maladresses piquent les yeux et les oreilles. Passons sur Russell Brand qui ne sait rien faire d'autre que gâcher un film, Tom Cruise est carrément ridicule dans son interprétation de rock star mais comme l'ensemble est développé sur un ton léger ça passe finalement assez bien. A noter que la version Blu-ray ou "extended" contient encore un peu plus de gags et peut soit être jugée plus lourde soit plus marrante, au choix...

 

Par contre, mieux vaut prévenir les amateurs en cuir de "vrai" rock des années 80 qu'ils n'y trouveront que déception et larmes... Comme j'aimais bien quelques titres de rock FM et des comédies musicales comme Singin'  in the Rain, West Side Story, Jesus Christ Superstar, Grease ou même Peau d'Âne, malgré mon aversion pour ce genre, je me suis laissé tenter et c'est ainsi sans appréhension ni expectation que j'ai pu aimer ce film, disons, léger. Julianne Hough et Diego Gonzalez Boneta tiennent bon la rampe très bien servis par de solides personnages secondaires pour en fin de compte combler les lacunes de scénario ou ramasser les dents de Tom Cruise qui me fait de plus en plus penser à Michel Serrault préparant son rôle dans "La gueule de l'autre"...

 

Note IMDb: 6.1/10

Rotten Tomatoes: 41%

 

Bande annonce:

 

Commenter cet article